Bretagne

Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Actualités

Trouble du SOMMEIL, ATTENTION à la Mélatonine !!
Le sommeil, une denrée rare
Le réveil est difficile ? Vous rencontrez des difficultés à vous endormir le soir, vous êtes sujets aux réveils nocturnes fréquents ou prolongés, aux réveils prématurés le matin ?
Le sommeil est une denrée rare, qui se laisse quelque fois, même un peu trop souvent, désirer ?
Stress, environnement, fatigue, travail, soucis personnels sont autant de facteurs qui influencent notre sommeil.
La mélatonine
La mélatonine, autrement dit l'hormone du sommeil, est sécrétée par l'organisme durant la nuit. Hormone certes naturelle, mais qui, souvent consommée en compléments alimentaires, représente des risques pour la santé.
En effet, plusieurs effets indésirables, et notamment des effets secondaires, sont remarqués suite à la consommation de mélatonine.
Parmi les effets signalés on retrouve "des symptômes généraux" (céphalées, vertiges, somnolence, cauchemars, irritabilité), des troubles "neurologiques" (tremblements, migraines) et "gastro-entérologiques" (nausées, vomissements, douleurs abdominales), selon l'Anses.
La mélatonine ou N-acétyl-5-méthoxytryptamine, est une hormone produite par la glande pinéale.
Cette neurohormone est synthétisée à partir d'un neurotransmetteur, la sérotonine, qui dérive elle-même du tryptophane.
Le maximum de production est atteint de 2 h à 5 h du matin, d'où les noms d’hormone du sommeil ou d’hormone de l'obscurité.
Par l'intermédiaire de la mélatonine, la glande pinéale informe le cerveau sur les durées relatives des heures d'obscurité et d'éclairage sur une période de 24 h (cycle journalier), mais aussi pendant toute l'année (cycle saisonnier). En secrétant de la mélatonine, la glane pinéale « dit » au cerveau qu’il fait sombre et que c’est le bon moment pour dormir.
La prise de mélatonine a son utilité dans certain cas de troubles du sommeil lié au dérèglement du cycle circadien :
- Jetlag
- Horaires de travail décalés (travail de nuit, les 3 x 8 ….)
En Europe, la mélatonine a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) avec prescription pour un dosage à 2 mg, elle était en vente libre jusqu’à 1,9 mg dans les compléments alimentaires pour le sommeil !!! Chercher l’erreur….
Mais depuis février 2017, elle fait l’objet d’une interdiction définitive, hors prescription, en 2015 le ministère de la Santé avait pris un arrêté pour le rappeler à tous les acteurs de la santé et classé sur la liste II des substances vénéneuses (potentiellement dangereuses pour la santé) définies à l'article L.5132-6 du Code de la santé publique.
Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une HORMONE et que comme toute consommation d’hormone, il y a des risques.
C'est aussi ce qu'affirme l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) dans son dernier rapport (Saisine n° 2016-SA-0209) , publié ce mercredi 11 avril 2018, qui alerte sur les potentiels effets secondaires liés à la consommation de cette hormone.
Dans ce rapport l’ANSES a dévoilée 90 effets secondaires dont voici quelques-uns :
- Céphalées
- Vertiges
- Somnolence
- Cauchemars
- Irritabilité
- Tremblements
- Migraines
- Troubles neurologiques (hallucinations, troubles de la mémoire…)
- Nausées
- Vomissements
- Douleurs abdominales
- Palpitations, bradycardie, tachycardie
- Pancréatite aigue
Sommeil
Notre complexe Sommeil favorise un endormissement rapide et permet d'éviter les nuits agitées et les réveils nocturnes. Sans accoutumance ni somnolence le lendemain. Sans risque pour la santé, sans hormones, sans mélatonine.
Bonne Nuit !
             




Lire la suite Toutes les actualités

Produits phares